FA MORLAAS EST BEARN : site officiel du club de foot de Morlaàs - footeo

Maladie d'Osgood-Schlatter

Une bosse douloureuse est apparue sous le genou de votre enfant ? Il s’agit peut-être de la maladie d’Osgood Schlatter, fréquente chez les adolescents sportifs. Qu’est-ce que cette affection et comment la traiter ?

En pleine croissance, votre enfant est bourré d’énergie ! Mais depuis quelques temps, il souffre de douleurs au genou. Celui-ci semble gonflé, endolori. Et une bosse est apparue sous sa rotule. Il y a de fortes chances qu’il souffre de la maladie d’Osgood-Schlatter, une affection liée à la croissance.

  • Elle touche les adolescents entre 11 et 15 ans, au moment où ils font face à un pic de croissance.
  • Elle est surtout fréquente parmi les garçons sportifs, qui ont tendance à "sur-utiliser" leurs genoux.

Des os pas encore assez solides

Pendant la croissance, les os grandissent au niveau du cartilage de croissance, situé entre le corps de l’os et ses extrémités. Lorsque celle-ci est trop rapide, le cartilage de croissance n’a pas le temps de bien se solidifier. Ce qui peut mener à sa fragmentation, surtout lorsqu’il est fort sollicité.

La maladie du footballeur

Touchant les extrémités des os du tibia, la maladie d’Osgood-Schlatter est très fréquente chez le jeune footballeur. Lorsqu’il grandit très vite, il possède déjà beaucoup de puissance musculaire pour "shooter" fort dans la balle, mais ses attaches osseuses ne sont pas encore bien solidifiées. Résultat, le cartilage de croissance situé sous la rotule peut se fragmenter chez certains. A la clé, l’apparition d’une bosse et de douleurs sous le genou. (photo).

D’autres sports peuvent également favoriser ce phénomène, mais souvent suite à un entrainement très intensif, de plus de 5 heures par semaine. Facteur aggravant : le manque d’étirements. Notez que même les enfants non sportifs peuvent développer cette pathologie, souvent sans même s’en rendre compte.

Osgood-Schlatter : comment soigner ?

Un seul traitement : le REPOS ! Le sport doit généralement être stoppé pendant 4 à 6 mois (dès le début des symptômes). Dans la majorité des cas, tout rentre dans l’ordre naturellement.

Pendant cette période :

  • Limiter les déplacements, éviter au maximum les escaliers et surtout de se mettre accroupi.
  • Une genouillère rotulienne peut être utile, pour limiter la pression sur le genou
  • L’immobilisation avec un plâtre ou une attelle n’est pas nécessaire
  • En cas de douleur, vous pouvez placer de la glace sur le genou de votre enfant et/ou lui donner un paracétamol. Par contre, n’appliquez pas de gel anti-inflammatoire, qui est contre-indiqué avant 15 ans.

Reprise du sport

Une fois la douleur disparue et l’anomalie osseuse disparue sur les clichés radiographiques, votre enfant pourra reprendre le sport normalement, même en filière de haut niveau. 
Seule trace de cet épisode, la bosse sous son genou qui persistera.

  • Dans la moitié des cas, elle sera seulement détectable à la palpation.
  • Chez les autres, elle restera visible mais rarement très dérangeante esthétiquement.  

Sources

Site d’information de l’IRBMS, l’Institut Régional du Bien-être, de la Médecine et du Sport Santé http://www.irbms.com/rubriques/Enfa...

Article réalisé par Vivio, en collaboration avec le Dr Patrick Bacquaert, consultant en médecine du sport et Médecin chef à l’IRBMS, et validé par les pharmaciens membres du comité Giphar. 
Cet article reste une information - En cas de doute - Demandez un avis médical.

LABEL JEUNES FFF "ESPOIR"

SURVÊTEMENT DE L'ECOLE DE FOOTBALL

LE FAMEB S'EST ENGAGE